Les 2 Scène Espace Culturel du Prieuré Maule vue du ciel Square Gaston Ramon Place du Général de Gaulle
 
TROIS DEFIBRILLATEURS CARDIAQUES A USAGE DU PUBLIC INSTALLES A MAULE

La mort subite touche 60000 personnes par an en France, soit 132 décès par jour. Parmi les personnes qui présentent un trouble du rythme cardiaque, 2% sont actuellement sauvées.
Les premiers moments sont déterminants pour la survie des victimes de mort subite.
La loi française a autorisé l’utilisation d’appareils de défibrillation par des non professionnels de santé (décret 2007-705 du 4 mai 2007).
Notre municipalité a choisi, comme d’autres en France, de mettre à disposition du public ces appareils défibrillateurs. L’un des trois appareils a été offert par l’agence Mauloise du Crédit Agricole d’Ile de France, l’autre a été financé par la commune.

Où sont-ils situés à Maule ?defibrillateur_213.
- ENTRÉE de l’ANCIENNE MAIRIE
- ENTREE du GYMNASE du RADET
- HALL de la salle des Fêtes

Quelle aide en attendre ?
Lorsque vous ouvrez l’appareil, vous trouvez  des plaques autocollantes (électrodes) adultes et enfants qui sont à appliquer comme indiqué sur l’appareil, du petit matériel permettant de faire une respiration artificielle et de bien coller les électrodes.
Le dispositif vous guide ensuite par une voix  pour vos actions : la qualité de votre massage cardiaque, la nécessité ou non de faire une défibrillation en appuyant sur un bouton spécifique, vous sont indiqués.

Le principe :
Lors d’un malaise, 3 actions doivent être entreprises très rapidement et successivement pour augmenter les chances de survie :

1. Alerter : faire le 15, le 18 (ou le 112), ou donner l’alerte oralement s’il n’y  a pas accès à un téléphone, mettre en sécurité le blessé et le sauveteur.
2. Réaliser un massage cardiaque externe (MCE) si on ne sent pas de battements cardiaques chez un sujet inconscient. Oxygéner par une ventilation artificielle après avoir désobstrué la bouche et les voies aériennes.
3. Défibriller s’il s’agit d’un trouble du rythme cardiaque le nécessitant. Les nouveaux défibrillateurs externes automatiques ou semi-automatiques peuvent faire ce diagnostic et donner l’ordre de défibriller (faire une choc électrique externe).

Comment optimiser nos actions ?
Bien évidemment le mieux est d’être entraîné à ce type de situation pour améliorer leur efficacité. Nous conseillons de vous rapprocher soit de la Croix Rouge de Maule soit du SDIS (pompiers) de Maule qui réalisent ces formations.

CHARTE HANDICAP POUR MAULE

Le handicap touche actuellement plus de 10% d'entre nous.

L'amélioration de la situation des personnes handicapées, ou leur insertion touche tous les domaines de la vie sociale (transport, logements, scolarité, loisirs…), sportive, culturelle, et économique (emploi, administration, information, formation…) en particulier, Les types de handicaps sont nombreux, et génèrent des besoins spécifiques qu'il nous faut écouter, comprendre et considérer. C'est pourquoi II reste difficile de répondre à toutes les attentes en une seule fois, mais qu'une démarche cohérente et de long terme est nécessaire, basée sur l'expérience, le dialogue et l'amélioration continue.

MAULE veut se doter d'une politique du cœur, volontaire et solidaire, mettant en œuvre une véritable philosophie de l'action, en signant et donnant corps à cette Charte Handicap et en s'engageant pour l'intégration des personnes handicapées dans la vie de la cité.

La Charte Handicap de MAULE, se situe en parallèle et en cohérence avec les projets de lois votés par le Parlement. Elle concerne l'ensemble des handicaps et des gènes à circuler ou s'informer dans la ville, qu'elles soient temporaires ou de plus long terme. II s'agit de créer à l'échelon local, une instance qui recense les informations et les mesures sur le handicap en complémentarité des actions relevant de la compétence du Département, de la Région ou de l'État, de sensibiliser, d'informer et d'aider à fédérer les efforts, et de rendre visibles les actions qui seront effectuées et échelonnées au cours des différents mandats municipaux.

NOS MOYENS ET OBJECTIFS
Recueillir toutes les demandes et les besoins, définir des priorités et faciliter la mise en œuvre des réponses qu'il est possible d'apporter tant par la ville que par d'autres instances :
1.  En informant et sensibilisant le public, les organisations et les entreprises par les moyens d'information et de communication qui sont sous responsabilité de la commune (site Internet, bulletin municipal), l'accueil par les services administratifs de la commune ou les supports ad hoc (Commission accessibilité, Conseils Municipaux, autres commissions, manifestations…)
2.  En créant un lien avec les familles, les citoyens et usagers, et les associations, afin de donner plus de poids aux personnes handicapées trop minoritaires pour se faire entendre, et en ayant un relais privilégié au sein des élus et des services communaux.
3.  En centralisant ou orientant les demandes des personnes handicapées et de leurs familles, vers les services compétents Maulois ou les institutions compétentes du Département, de la Région ou de l'État
4.  En choisissant des priorités d'actions pour la commune, dûment concertées, partagées, planifiées et budgétées.

NOS DOMAINES D'ACTION PRIORITAIRES
•    Faciliter l’accessibilité au sens large (personnes, informations) en considérant et accompagnant les réflexions et recommandations d'actions de la Commission Communale pour l'Accessibilité aux Personnes Handicapées regroupant élus et personnes civiles.
•    Prendre en compte ces besoins dans les grands projets et travaux du mandat (bâtiments, voiries, équipements, urbanisme, installations culturelles, sociales ou sportives, plan de circulation / déplacement…). Informer et sensibiliser les entreprises, organisations, bailleurs sociaux et privés, sur leurs obligations de mise aux normes et en accessibilité des bâtiments et équipements accueillant du public, mais aussi plus généralement de leur rôle citoyen responsable et solidaire dans la ville (réunions, manifestations…).
•    Poursuivre les thèmes développés par la Commission d'Accessibilité aux Personnes Handicapées qui feront l'objet d'un rapport annuel, remis au Conseil Municipal.
Les recommandations qui seront suivies de propositions d'actions par le Maire seront soumises à délibération et vote du Conseil Municipal.
Cette politique d'action citoyenne volontaire et solidaire conciliera cœur et raison au service de nos concitoyens handicapés.


Jean- Christophe SEGUIER
Adjoint au maire délégué à la Santé, à l' Environnement et au Handicap